Archéologie du copier-coller: Section disciplinaire de l’université Paris 5 – René Descartes : une décision pas piquée des hannetons!

Un jugement de première instance avait vu Christine Marchal-Sixou sévèrement condamnée pour des contrefaçons dans sa thèse des travaux d’un étudiant, Samer Nuwwareh, de nationalité jordanienne. L’affaire avait été évoquée en juin 2013 sur le site Archéologie du copier-coller dans l’article Toulouse 3, Paris 5 et les similitudes : le livre noir du livre blanc. La même affaire est venue …

En savoir plus.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.