Pour une économie non-aristotélicienne / For a non-Aristotelian economy

25 janvier 2017

Anthony Rousseau: Installation « Partition(s) » – Safra’ Numériques 2017 – Amiens du 07 au 11 février

Filed under: art & culture, Interzone — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:35
anthony_partitions
Bonsoir à toutes et à tous,
Je vous informe que mon projet « Partition(s) » sera visible du 07 au 11 février à Amiens dans le cadre des Safra’Numériques.
Présent durant toute la manifestation, je serai ravi de vous revoir à cette occasion.
Bien à vous
Anthony
Teaser vidéo du projet  : https://vimeo.com/184588126

« Partition(s) » est une installation interactive qui intègre l’oculométrie ou « eye-tracking » comme moyen d’exploration et d’activation de séquences musicales.

En portant son regard sur un écran, le spectateur active un corpus d’éléments visuels contenant des séquences musicales qu’il module par son activité oculaire, déterminant les modalités et les variations d’une écriture sonore en devenir…
Ce projet pluridisciplinaire s’inscrit dans un contexte artistique personnel. En effet, il est une amplification de mes recherches sur les différentes interfaces (tangible, haptique et sans contact) et sur la question du « spect-acteur » à l’oeuvre, notamment à travers l’aspect narratif.
Création visuelle et sonore : Anthony Rousseau
Développement informatique et interface : Adrien Fontaine
Le projet « Partition(s) » a reçu le soutien de la Ville de Lille et de l’association COMBO.

France Culture: « Idéaux politiques » de Bertrand Russell

Filed under: livres, Mathématiques, Philosophie, Sémantique générale — Étiquettes : — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:18

https://www.franceculture.fr/emissions/deux-minutes-papillon/ideaux-politiques-de-bertrand-russell

Réécouter https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=edac43b1-5a36-4bdc-9b31-60664dbf445f

Dans ces Idéaux politiques qui paraissent pour la première fois en français, il n’est question que de politique, comme si Russell militait pour la vérité, pour les faits, comme si devenir raisonnable était devenu le combat de son temps, et peut-être du nôtre encore.

Voici le conseil donné par Bertrand Russell en 1959 pour les générations futures : se demander ce que sont les faits et la vérité, et ne pas se laisser embrumer par ses croyances. Un conseil qui porte d’autant plus qu’il est formulé par un philosophe d’abord mathématicien : Russell a en effet été à l’école de la logique, et ses premiers écrits portent sur la géométrie et Leibniz. De lui, on peut ainsi retenir ses importants Principes des mathématiques.

Mais c’est un conseil qui pose cependant un problème, et d’abord, aussi, parce qu’il est formulé par un philosophe dont on peut également retenir l’engagement et le militantisme dès la 1ère Guerre Mondiale, comme en témoigne, cette fois-ci, ce texte intitulé Idéaux politiques. Voici alors la question que nous posent Russell, sa pensée et son parcours : comment s’est-il, lui, engagé rationnellement ? Comment, lui, a-t-il milité sans y croire ? Ou encore, et plus généralement : un engagement politique est-il vraiment possible sans un minimum de croyance et de foi ?

Dans ces Idéaux politiques qui paraissent pour la première fois en français, texte construit à partir d’une conférence que Russell aurait dû donner en 1917, il n’est question que de politique, et pas du tout de logique, de mathématique, de géométrie : le capitalisme et le salariat, les pièges du socialisme, liberté individuelle et ordre public, ou encore indépendance nationale et internationalisme, en constituent le développement. Et pourtant, à travers ces pages, c’est comme si Russell militait pour la vérité, pour les faits, c’est comme si devenir raisonnable était devenu le combat de son temps, et peut-être du nôtre encore.

Faire le partage entre les pulsions de possession et les pulsions de création, donner une impulsion à l’imagination contre les croyances et contre le conformisme, voici les propositions de Russell, ou encore, je cite : « n’empêcher personne d’avoir des idées, d’exercer sa pensée, et encore moins d’énoncer des faits »

En savoir plus sur Bertrand Russell :

24 janvier 2017

Charles Plymell: collages and drawings

Filed under: Actualité, art & culture, Galerie, Interzone — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:38

Voir tout l’album à http://www.eclipticgallery.com.au/gallery/album56

November 6, 2013 - Orlando, Florida, United States - Thousands of job seekers attend the bi-monthly Central Florida Employment Council Job Fair at the Central Florida Fairgrounds in Orlando. The jobless rate in Central Florida in August 2013, the latest available figure, was 6.6%, lower than the national average rate of 7.3%. (Paul Hennessy/Polaris)

November 6, 2013 – Orlando, Florida, United States – Thousands of job seekers attend the bi-monthly Central Florida Employment Council Job Fair at the Central Florida Fairgrounds in Orlando. The jobless rate in Central Florida in August 2013, the latest available figure, was 6.6%, lower than the national average rate of 7.3%. (Paul Hennessy/Polaris)

 

Galerie Ecritures: Meilleurs voeux

Filed under: Actualité, art & culture, Galerie, Interzone — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:04

La Galerie ECRITURES et ses artistes vous présentent leur meilleurs vœux pour l’année 2017, vœux de santé, de prospérité et réussite pour vous et ceux que vous chérissez.

La galerie présente en ce moment une exposition collective des œuvres de CHARPENTIER, CINQUIN, COLLECINI, DANJOUX, DUBOIS, ESTAQUE, FISSORE, LAFOUCRIERE, Pierre MARCHAND et PASTOR. A partir du mois de mars, seront exposés des dessins de Gérard Guyomard, jusque fin mai et en Juin juillet une rétrospective des oeuvres de Pierre Lafoucrière est organisée avec la Ville de Montluçon pour une exposition au Fond d’Art Moderne et Contemporain, rue des Faucheroux à Montluçon et à la Galerie Ecritures, à cette occasion, la Galerie Ecritures publiera une monographie autour de l’oeuvre de Pierre Lafoucrière.

ecritures_2017

Galerie ECRITURES 1 rue Pierre Petit 03 100 MONTLUCON    http://www.koifaire.com/auvergne/galerie,ecritures-15609.html  facebook  http://www.facebook.com/galerie.ecritures

Al Winans: Remembering Harold Norse

Filed under: Actualité, art & culture, Interzone, Littérature, livres, Poésie — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:37

al-winans_norse

Neeli and I visit the ancient warrior
Praised by William Carlos Williams
And other literary giants
Ninety years old
Early stages of dementia setting in
Plays hide-and-seek inside
His solitary room
Now an old man trapped
In deaths shadow

He reads us a poem from
His collected works
His voice still loud and clear
Like Sunday church bells
Lays the book aside becomes
Frail and vulnerable again

This rock of ages with peaked hat
Walks slowly with us to the cafe
Across the street complains
As Neeli orders him a cup of coffee
‘ »Make mine black, » he says
Then asks why I didn’t put milk in it

This forgotten warrior walking
Back to the care facility
Neeli shielding him with an umbrella
To ward off the cold rain

« That’s my hotel, the Beat Hotel”
He says
Hotel Nirvana racing inside his blood

He stops says, “I can’t go on.”
Out of breath
As if the next step might be his last

He is like a bird
His eyes nesting
In my soul
Feeding on poetry
The Sum total of his life

https://www.facebook.com/AD.Winans

adw-birthday-2017

23 janvier 2017

Galerie Didier Devillez: Exposition Philippe Guitton

Filed under: Actualité, art & culture, Galerie, Interzone — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 6:35

Véronique de Bellefroid et Didier Devillez
ont le plaisir de vous convier
au vernissage de l’exposition

PHILIPPE GUITTON

Peintures, dessins

le samedi 28 janvier 2017
de 16 à 19h

devillez_guitton

exposition
du 28 janvier au 18 février 2017
ouvert les jeudi, vendredi et samedi
de 14 à 18h30
et sur rendez-vous

GALERIE DIDIER DEVILLEZ
53 rue Emmanuel Van Driessche
1050 Bruxelles (Belgique)
Tél. +32 (0)475 931 935
devillez@skynet.be
galeriedidierdevillez.be
tribal-collection.com

Facebook

Lenka Lente: A paraître : Agitation Frite [Témoignages de l’underground français] de Philippe Robert

Filed under: Actualité — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 6:20

A PARAÎTRE / TO BE PUBLISHED : 1er MARS 2017

 PHILIPPE ROBERT

AGITATION FRITE

TÉMOIGNAGES DE L’UNDERGROUND FRANCAIS

GROS LIVRE

360 PAGES – 22 EUROS (EN PRÉCOMMANDE, 25 € ENSUITE)

  lenka_01_2017

LENKA LENTE 7, BOULEVARD G. GUIST’HAU 44000 NANTES

Un nouveau look et un contenu élargi pour ce blog/A new look and a more extended content for this blog

Filed under: Actualité — Isabelle Aubert-Baudron @ 12:46

English version below.

Un nouveau look et un contenu élargi pour ce blog

Il y a quelques jours, présentant ce blog à un ami sur son ordinateur, j’ai réalisé que sa apparence, entre autres l’étroitesse de la colonne principale, le rendait ardu à consulter. J’ai également trouvé ce blog très austère, et de ce fait, peu accessible et plutôt rébarbatif pour des gens désireux de se documenter sur la sémantique générale, qui n’a pas l’air à première vue d’un jeu d’enfant. J’ai donc recherché un thème plus adapté que « Retro-Fitted » au contenu des articles, afin d’en faciliter la lecture.

En parallèle avec ce blog, je diffusais les informations relatives au réseau Interzone via les blogs Interzone news  et Bienvenue à Interzone , à vocation plus artistique, mais depuis quelques mois, je n’ai plus le temps de gérer ces différents blogs et j’ai fait l’impasse sur ce secteur d’activités. Dans la mesure où les recherches en économie non-aristotéliciennes sont parties de ce réseau et ont été effectuées dans ce contexte, constituant une branche des recherches plus larges réalisées par les membres d’Interzone[1], les deux secteurs sont des éléments d’un même ensemble, ils sont complémentaires, aussi vais-je les publier ici, sous le tag et la catégorie « Interzone », afin de rendre la consultation de ce blog plus vivante, et son contenu, plus varié et ouvert sur le monde.

Comme je viens juste d’installer ce nouveau thème, « Silver is the New Black », je vais probablement le personnaliser, aussi l’apparence actuelle de ce blog au moment où j’écris cet article est transitoire.

Isabelle Aubert-Baudron

A new look and a more extended content for this blog

Some days ago, presenting this blog to a friend on his computer, I realized that its appearance, especially the narrow main column, made it tiring to visit. I also found the blog very austere, and therefore, unattractive for people interested in knowing more about general semantics, which does not appear at first sight as a piece of cake. Hence I looked for another theme, more adapted than “Retro-Fitted” to the content of the articles, so to make their reading easier.

Beside this blog, I was spreading the information related to the art focus network Interzone, via the blogs Interzone news and Bienvenue à Interzone, but since some months, I have not enough time to handle them correctly. As the research on non-Aristotelian economy started and was conducted in this context, constituting a branch of a wider research realized by the members of the network[2], both domains are parts of the same whole, they are complementary, so I am going to publish them here, with the tag and category “Interzone”, so to make its surf more lively, and its contents, more diversified and open.

As I have just installed this new theme “Silver is the New Black”, I am probably going to personalize it, so the present appearance of this blog as I am writing this post is temporary.

Isabelle Aubert-Baudron

[1] Voir le pdf du tome de recherches de l’anthologie d’Interzone, The Time of the Naguals, en ligne dans le site d’Interzone Editions.

[2] See the pdf of the tome of research  of  Interzone anthology, The Time of the Naguals, on line in the site of Interzone Editions.

Pour une pratique globale et solidaire, le Syndicat de Médecine Générale (SMG) appelle les médecins à refuser la ROSP

Filed under: Actualité, Ethique, Management, médecine — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:04

http://www.smg-pratiques.info/Pour-une-pratique-globale-et.html

par SMG.
Mis à jour le jeudi 5 janvier 2017

Par une lettre ouverte, le SMG réitère son appel aux médecins à refuser la Rémunération par Objectifs de Santé Publique (ROSP) avant le 23 janvier 2017.

Le SMG a toujours dénoncé et refusé la ROSP depuis sa création en 20111. Il s’agit d’un outil de rémunération qui incite financièrement les médecins à pratiquer selon des critères discutables2 qui peuvent entrer en contradiction avec les intérêts ou les souhaits du patient (par exemple, le dépistage organisé du cancer du sein ou la vaccination contre le papillomavirus). La ROSP introduit donc un conflit d’intérêt entre le patient et le médecin.

La version de la ROSP inscrite dans la nouvelle convention de 2016 introduit la possibilité de modifier les indicateurs par la direction de l’UNCAM sans repasser par une négociation conventionnelle (article 27). Il est très probable que les prescriptions de biologies, de transports ou les indemnités journalières seront ainsi contingentées dans un objectif purement comptable.

Le SMG s’est toujours opposé au paiement à l’acte mais ne défend pas un système qui incite à la fragmentation de la pratique au détriment de la globalité et de la pluralité. D’autres rémunérations existent comme le forfait, la capitation ou le salariat. Ils ont montré leur pertinence, par exemple en Belgique.

1 . http://www.smg-pratiques.info/CONVENTION-2016-ALERTE-Danger-sur.html
2. Revue Prescrire, Rémunération sur résultats : objectifs de soins et de coûts, Juillet 2013/Tome 33. N° 357(539-542).

titre documents joints:

Sur le même sujet:

Bruno Dubuc: Quand Laborit déboulonnait l’astrologie dans la bonne humeur

Filed under: Actualité, art & culture, biologie, recherche médicale — Étiquettes : , , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:52

Publié le 14 janvier 2017

Je vous présent cette semaine un second extrait d’entrevue avec Laborit trouvé sur de vieilles cassettes audio numérisées durant le temps des Fêtes. Toujours sans date ni contexte, on peut toutefois reconnaître la voix d’une animatrice radio bien connue au Québec, Christiane Charette, qui s’entretient durant une quinzaine de minutes avec Laborit et Élizabeth Tessier. Cette astrologue française affirme avoir été chercher Laborit comme « sceptique » pour lui donner la réplique dans le livre d’échanges Étoiles et Molécules qu’elle a fait paraître chez Grasset en 1992.

Le ton un peu badin de l’entrevue est donné par Tessier elle-même qui traite d’entrée de jeu Laborit de macho en affirmant que son acceptation du le projet s’est fait surtout sur la base de « sa belle gueule » car pour lui « y’a pas grand-chose au niveau neurone » ! Ce à quoi Laborit, en gentleman qu’il est plutôt, s’empresse de rectifier qu’elle est une femme intelligente et cultivée, capable d’accepter la critique. Mais le reste de l’entretien va quand même montrer qu’il n’en pense pas moins sur l’astrologie en tant que telle…

Lire l’article en entier et écouter l’enregistrement à http://www.elogedelasuite.net/?p=3427

3 janvier 2017

GendXXI: Le Mag 13

Filed under: Actualité, APNM, fonction publique, Gendarmerie — Étiquettes : , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:22

Mesdames, Messieurs,

Très chers adhérents et bénévoles,

La rédaction du magazine vous invite à prendre connaissance du numéro 13 de « GENDXXI – Le Mag » du mois de Janvier 2017.

http://fr.calameo.com/read/000111038865bf395c4a5

 AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO:


– – 10ème rapport du HCECM – le silence brisé
– Spécialité restauration : Cercles en danger
– Temps de travail – L’injustice du planton sacrifié
EXCLUSIF : Un membre des RT rompt le silence
– Assemblée générale 2017 en présence du DGGN

Nous vous en souhaitons bonne lecture.

A l’aube de cette nouvelle année, GendXXI vous souhaite joie, bonheur, santé et réussite professionnelle. Que tous vos projets se réalisent et que cette année soit couronnée de succès individuels et collectifs pour notre APNM et la Gendarmerie dans son ensemble. Bonne et heureuse nouvelle année.

Bien cordialement.

https://www.gendxxi.org/

Bruno Dubuc : Laborit dans l’Eloge de la suite, décembre 2016

Filed under: Actualité, biologie, Enseignement, médecine, recherche médicale, Université — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 7:04

Lordon, Spinoza et une étude récente rappellent les travaux de Laborit

Publié le 23 décembre 2016

Je suis revenu lundi dernier à un billet « ordinaire » sur le blogue du Cerveau à tous les niveaux, ayant fini mon cours sur la cognition incarnée que j’ai donné cet automne à l’UQAM [et dont les présentations complètes en format pdf sont disponibles ici]. Comme je m’en inspirais également pour mes billets sur Éloge de la suite, je reviens donc par le fait même aussi à mes billets « normaux » sur ce site après avoir trouvé finalement pas mal de liens entre mes 14 séances et l’œuvre de Laborit.

Mais d’abord, une dernière réaction par rapport à ce que j’ai écrit lundi sur la Cerveau à tous les niveaux au sujet de cette étude qui vient d’être publiée dans le numéro du 25 novembre dernier de la revue Science. Car comme vous allez le constater, les liens avec Laborit sont trop évidents pour les passer sous silence.

L’étude démontre que la position de subordination dans un groupe semble avoir des effets néfastes sur le système immunitaire. Tiens, tiens… Ça ressemble un peu à ce que Laborit a dit et écrit au moins 950 000 fois, non ?

Bon, j’aurais le goût de vous laisser là-dessus et de vous annoncer tout de suite que je vais prendre ça « off » la semaine prochaine pour décanter un peu mon automne et passer du temps avec « mes chers contemporains »… Mais cette formule m’amène justement à vous parler d’un dernier truc en 2016 (promis !). Il s’agit d’une série de documentaires indépendants portant ce titre et réalisé par Usul. Et le seul épisode que j’ai écouté à date, celui sur Frédéric Lordon intitulée « L’économiste » m’a beaucoup plus car il montre bien la pertinence du contre-discours de Lordon en ces temps où les alternatives au discours hégémonique du capitalisme néolibéral atteint des sommets dans l’endoctrinement des masses. Quel est le rapport avec Laborit ? Celui, justement, du conditionnement et des beaux discours logiques pour le couvrir que Laborit a lui aussi tant décrié.

L’article est en ligne à http://www.elogedelasuite.net/?p=3404

De Feynman à Friston, en passant par Laborit: minimiser l’entropie pour survivre

Publié le 16 décembre 2016

J’ai lu quelque part que le grand physicien et prix Nobel Richard Feynman, sachant qu’il lui restait peu de temps à vivre, aurait dit qu’il donnerait cher juste pour avoir accès à un simple « textbook » de physique écrit.. dans quelques siècles. Sans doute pour voir où les connaissances générales sur l’univers en serait rendues, lui qui était d’une insatiable curiosité.

Cela m’a fait penser au sujet de la dernière séance du cours sur la cognition incarnée que j’ai donné à l’UQAM cet automne. Dans mon résumé de lundi dernier de cette séance dans le blogue du Cerveau à tous les niveaux, je présentais l’idée générale de la minimisation de l’énergie libre, ce principe popularisé par Karl Friston qui est à la base de notre compréhension du cerveau en tant que machine à faire des prédictions. Car il existe un filiation entre Feynman et Friston à travers ce concept d’énergie libre qu’il faudrait, explique Friston, constamment minimiser pour se maintenir en vie. C’est, grosso modo, la même chose que de dire qu’un être vivant doit maintenir sa structure pour pouvoir survivre dans un univers où l’entropie est inéluctablement croissante (où tout tend au désordre, pour le dire autrement).

Cette formulation nous ramène aussi tout droit à Laborit. Plus précisément au livre le plus « thermodynamique » qu’il a sans doute écrit, l’un de ses premiers également : Du soleil à l’Homme, publié en 1963. Sous-titré « L’organisation énergétique des êtres vivants » et dédié à Alfred Korzybski, ce livre contient des passages qui expliquent fort bien ce sur quoi des gens comme Friston tentent aujourd’hui d’élaborer des théories unifiées de la cognition et de l’action humaine (ce que Laborit avait déjà entrepris à son époque).

http://www.elogedelasuite.net/?p=3393

L’énaction de Francisco Varela et « la seule raison d’être d’un être » de Laborit

Publié le 9 décembre 2016

L’an passé, à pareille date, j’écrivais dans Éloge de la suite :

« Il y aura, à Montréal cet hiver, un film, un cours et une exposition sur Henri Laborit ! Et si je l’annonce aujourd’hui, c’est que l’unique rencontre entre Laborit et Francisco Varela, rencontre qui a été filmée et constitue en quelque sorte le nœud gordien de mon film, a eu lieu un 9 décembre, en 1992… »

La première du film avait bel et bien eu lieu en février 2016, avec l’exposition et le cours qui s’étaient poursuivis les semaines suivantes jusqu’à ce que le film soit mis en ligne (du moins sa partie 2 de 4 intitulée Biologie) en mai 2016.

Pour ce qui est de l’unique rencontre entre Laborit et Varela, j’ai retrouvé dans mes cassettes vidéo (en préparant le montage avec Michèle Duzert que je vous ai présenté le 21 novembre dernier pour souligner le 2e anniversaire du site) un extrait où Mme Duzert me lit une lettre que lui avait envoyée Laborit…

http://www.elogedelasuite.net/?p=3379

Commencez votre blog avec WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :