L’île logique / N°72 : Vieux

Pilouface, les clowns scientifiques

Bonjour à tous,

pour les inquiets de l’Alsace, soyez rassurés, le camion va bien, il a même visité L’Irlande cet été…

Quelques nouvelles de L’île logique :

Plusieurs interventions prévues en 2018 :

– 9 octobre : Pilouface à St Pierre la cour (Mayenne)- 11 octobre à 14h et à 21h : Pilouface à Toulouse (centre culturel Henri Desbals)

– Du 20 au 23 octobre retrouvez L’île logique au congrès de l’APMEP

– 23 octobre : Pilouface à Sanguinet (Bordeaux)

– 6 novembre, spectacle clownesque « Galois Poincaré mythes et maths » à Orléans (Université)

– 9 novembre : Où ai-je ma tête ? à 18h à la médiathèque de Plescop (56), dans le cadre du festival Clown hors Piste.

– 14 novembre : Un océan de Plastique à Vannes (Kercado) 15h.

– 17 novembre : un océan de plastique à Theix-Noyalo, 14h, dans le cadre du festival Clown Hors Piste.

2019 :

– 15 janvier, l’Affaire 3.14 à Montluçon

– 22 janvier, Université Bretagne Sud de Vannes, conférence sur clown et mathématiques

– du 4 au 8 mars, L’île logique part à l’étranger !! L’affaire 3.14, ou ai-je ma tête ?, Pilouface, des ateliers théâtre et sciences, pour la semaine des maths à Casablanca, et peut-être Madrid…

– 29 mars : « Partons ici même » à Decazeville

– « Y a pas rien » du 6 au 10 mai dans le finistère

– Du 15 au 17 mai, ateliers théâtre et sciences en Mayenne

– et plusieurs options non validées encore, au festival « I love sciences » de Bruxelles, Clermont-Ferrand, Cahors, Perpignan, Brest, Nantes…

Certains de ces spectacles ne sont pas ouverts au public, mais, à titre individuel, n’hésitez pas à me contacter si vous envisagez d’y venir !!

Enfin, toujours à faire circuler sans modération :

– L’île logique co-organise la dixième édition du festival Clown hors Piste du 16 au 18 novembre prochain à Theix (56)

– Il nous reste encore des livres « A l’endroit de l’inversion« , petit essai en clownologie mathématique (préfacé par Cédric Villani et Bertil Sylvander)

– Et puis, si vous connaissez des gens riches pour co-produire une série audiovisuelle burlesque mais rigoureuse sur les mathématiques n’hésitez pas…

Recontextualisation :

Suite à la récente petite polémique au sujet du prix Nobel de Physique 2018 Gérard Mourou (que je félicite sincèrement) et d’un clip « non scientifique » dans lequel il apparaît sur une chanson de L’île logique (« Où qu’il aille ELI », je leur avais donné des droits d’exploitation), je voulais témoigner, à la décharge de Gérard Mourou, que lorsque le projet ELI qu’il coordonnait (projet de laser ultra puissant associant le CNRS, l’École Polytechnique et l’ENSTA) a décidé de communiquer, ils l’ont fait de façon certes burlesque et artistique mais surtout dans un esprit de vulgarisation scientifique sérieuse, L’île logique avait en effet monté à leur demande une création théâtrale burlesque scientifique expliquant les principes de l’effet laser que nous avions jouée au Grand Palais (spectacle « A quoi ce laser ? » qui contenait plusieurs chansons dont la-dite chanson). Aussi, l’inclination de Gérard Mourou à utiliser le théâtre et la musique pour communiquer autour du projet ELI était-elle essentiellement scientifique, pédagogique et rigoureuse dans la démarche initiale ; ce n’est qu’ultérieurement qu’ils ont décidé d’utiliser notre chanson pour faire réaliser par Lucioles production ce clip « non scientifique » qui fait polémique. C’est sans doute un peu dommage de ne retenir aujourd’hui que ce dernier choix malheureux…

N°72 : Vieux
Les vieux,

les vieux qui mettent encore de la naphtaline sous les draps pliés en quatre,

les vieux qui disent bicyclette et pas vélo,

les vieux qui se souviennent de l’entre-deux guerre,

les vieux qui savent recharger un poêle à bois, qui disent automobile,

vieux en sabots, vieux qui se souviennent de la Vehrmacht,

vieux qui ont râlé contre les yéyés, installé le capitalisme, pas connu le chômage,

vieux qui recousaient la pendule et remontaient des jupons

vieux qui portaient des corsages

– là, il faut dire vieilles, ou alors c’est caché, tard le soir…

Et puis vieux pour qui le masculin l’emporte,

vieux qui avaient le temps,

Vieux qui s’appelaient Charles ou pas,

vieux des tréteaux, très tard…

vieux vieux.

On a changé de vieux,

aujourd’hui on a des nouveaux vieux,

ce n’est pas qu’ils ne soient pas anciens, ces nouveaux vieux avec leur téléphone portatif, non, ils sont vieux certes, mais nouveaux…

ce qui est bien dans les nouveaux vieux c’est qu’il se souviennent le mieux des anciens vieux.

la roue tourne, si ça se trouve je prends de l’âge

chacun son tour, on est tous le vieux d’un autre

les vieux volent le passé, ils partent avec

alors il faut parler avec les vieux

Les vieux changent-ils ou sont-ils toujours les mêmes ?

Le vieux d’hier n’est pas celui d’aujourd’hui,

Et certains Charles soutiennent le rap.

des pinces à vélo, qui parlent encore en sous,

Aujourd’hui, quand on est en haut, ce n’est plus une afficheil n’y a pas plus de poussière sur les vieux que sur les jeunes

un vieux vivant est toujours plus jeune qu’un jeune mort, on est plus vieux que n’importe quel vieux le jour où on meurt

vieux ça veut dire qu’on est proche de la mort ? Non, vieux ça veut dire vivant depuis longtemps

Emmenez-nous encore, Charles éternel !

merci de votre soutien,

Cédric

www.ilelogique.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.