France Inter: Chrystèle Leclercq, infirmière en psychiatrie : « Pour faire des économies, on fait disparaître les soins »

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h15/l-invite-de-7h15-18-aout-2018

L’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel de Dury, près d’Amiens est en grève depuis le 15 Juin dernier.

Une infirmière porte une blouse blanche ornée d'un slogan qui se traduit par «Je suis une infirmière, pas une machine», marche dans un hôpital psychiatrique surpeuplé.
Une infirmière porte une blouse blanche ornée d’un slogan qui se traduit par «Je suis une infirmière, pas une machine», marche dans un hôpital psychiatrique surpeuplé. © AFP / CHARLY TRIBALLEAU

La fermeture d’un service supplémentaire – le quatrième en quatre ans – a mis le feu aux poudres. Suite à cette décision, le personnel soignant s’est mis en grève.

Initiée par la CGT, rejointe par FO puis par Sud, la grève vise à faire entendre les revendications suivantes  :  mettre en place une table ronde avec l’agence régionale de la santé (l’ARS), la direction et le personnel, des moyens supplémentaires, le recrutement de soixante soignants ainsi que la réouverture de deux unités de soin.

Pour en parler, Laetitia Gayet reçoit Chrystèle Leclercq, infirmière depuis vingt-deux ans et secrétaire générale de la CGT.

Réécouter l’enregistrement : https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/6fd62aa6-78ee-438e-8d03-fd991b3230bb

PINEL en lutte
Opération péage gratuit
Péage de Dury
L’image contient peut-être : 1 personne, debout, ciel et plein air L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, voiture et plein air
L’image contient peut-être : voiture et plein air

Sur le même sujet dans Le Monde aujourd’hui:

Dans les hôpitaux psychiatriques, les soignants dénoncent une situation « critique »

A Paris, le chef de service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert-Debré tire la sonnette d’alarme. A Amiens, la grève se poursuit depuis juin.

Les centres médico-psychologiques débordés

Entre économies de personnel et demande toujours croissante, ces structures se battent pour rester un maillon essentiel des soins de santé mentale.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurore Esclauze

La psychiatrie, un secteur en état d’urgence

Editorial. Longs délais de prise en charge, soignants à bout, familles et patients abandonnés, la situation dans les services de psychiatrie est critique. Or, les pouvoirs publics ne semblent pas en mesurer la gravité.

LE MONDE |

https://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2018/08/18/la-psychiatrie-un-secteur-en-etat-d-urgence_5343765_3232.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.