Pour une économie non-aristotélicienne / For a non-Aristotelian economy

16 mars 2017

Galerie Ecritures: Monodies

Filed under: Actualité, art & culture, Galerie, Interzone — Étiquettes : , , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:19

Dans le cadre du Printemps de Poètes, La Galerie ECRITURES présente

MONODIES

Marc-Albéric Lestage             Stéphane Branger

Le vendredi 24 Mars à 18h30

Entrée libre

 

 

MONODIES c’est la rencontre de deux voix qui déambulent librement dans les parages d’une orchestration quelque peu anachronique : une performance tangible mêlant musique et poésie au gré de la temporalité.

MONODIES est le premier spectacle entièrement original créé par Stéphane Branger et Marc-Albéric Lestage, après leur précédente collaboration autour de l’œuvre de Maurice Mac-Nab, l’un des plus célèbres poètes du Chat Noir.

MONODIES donne à entendre des voix parlées, du kaval, de la basse, un piano jouet, de nombreux éléments d’ambiance…

 

L’intensité du voyage est rarement proportionnelle à sa durée. Même si la répétition de celui-ci, le soir et le matin, peut nous laisser croire à une quelconque maîtrise de l’espace. Les paysages qui se dessinent alors derrière la vitre ne semblent pas émerger du réel, tant la brume s’efforce de couvrir ces formes. (extrait de «Le train du matin»)

Passager comme la cire sous la flamme gloutonne, l’instant d’avant se pelote à nos lèvres sucrées. Il scintille et somnole, figeant la braise des jeux pressés à l’orée pile de son récit. Long tapis d’heures enchevêtrées, masque d’énigme au doux visage tressant les rires énamourés. (extrait de «Fin décembre»)

 

Stéphane Branger

Auteur et musicien, il mène ces deux activités en parallèle et parfois en complémentarité. Son écriture poétique s’est essentiellement développée en revues et dans les livres d’artistes. Comme vocaliste, il a publié trois albums dans les domaines de la chanson et du pop-rock. Depuis plusieurs années il travaille sur l’élaboration de véritables paysages sonores.

Bibliographie : Jours hétéroclites, La destruction des machines, Satori à Tours

 

Marc-Albéric Lestage

Multi-intsrumentiste essentiellement attiré par les climats acoustiques, il a depuis quinze ans flirté avec les frontières du folk, des musiques cinématiques ou encore patrimoniales. Avec la parution successive de trois recueils de textes (en français et en anglais), il pose les premières pierres de son tout jeune parcours littéraire.

Bibliographie : Pacification, Gens d’étrange, Le perchoir à poules

La vie des idées: Qui ne dit mot consent ?

Filed under: Actualité, Ethique, médecine, Philosophie — Étiquettes : , , — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:10

Pour une nouvelle loi sur le don d’organes

par Guillaume Durand , le 14 mars
[14-03-2017]
Selon la nouvelle loi sur le don d’organes, nous devons avoir explicitement refusé d’être donneur pour que nos organes ne soient pas prélevés à notre mort. Mais peut-on ainsi présumer le consentement ? Quels sont les présupposés philosophiques d’une telle loi ?

Commencez votre blog avec WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :