Pour une économie non-aristotélicienne / For a non-Aristotelian economy

28 février 2015

Mino DC: Fiction réalité en 2015 dans la France rurale

Filed under: Actualité, coup de gueule — Étiquettes : , — Isabelle Aubert-Baudron @ 8:55

A 65 ans, un homme seul, vivant dans un petit hameau des 2 Sèvres, avec une petite retraite, décide avec ses économies, un prêt à zéro% et une aide de la région, de faire effectuer pour sa maison par des professionnels, de gros travaux d’isolations, toiture , portes fenêtres, et chauffage à granulés dont on vente les mérites.

Il commence à apprécier ce confort de vie pour affronter l’hiver qui s’installe bien au froid.

Mais suite à un dysfonctionnement, ou une mauvais fonctionnement , de sa chaudière nouvelle technologie, à haute performance de rendement thermique, il se retrouve sans chauffage dans une maison mieux isolée, mais qui perd rapidement ses degrés avec le froid dehors qui navigue bien en dessous de zéro degrés.

Il tente d’appeler au secours l’installateur, le fournisseur, et même le fabricant de sa chaudière d’une grande marque française, Deville, pour un dépannage hotline.

Mais il n’arrive à avoir en ligne que son chauffagiste, au bout d’un jour car la connexion adsl de son téléphone fixe utilisant les vieilles lignes de France Télécom, est en panne par intermittences alors qu’il paye plus cher ses forfaits en zone non dégroupée, moins stables et sans puissance de réseau.

Il essaye aussi d’envoyer des sms car il dispose quand même des nouveaux moyens de communication, avec un portable Free qui utilise le réseau Orange, mais sans succès, même en sortant dans le fond de son jardin en plein vent glacial, à plusieurs reprises.

Et sans surprises car il sait aussi que le réseau sans fil qu’il utilise n’est pas fiable, et lui aussi de faible puissance, car trop loin des antennes relais .

Enfin son chauffagiste qui a effectué l’installation, le recontacte 2 jours après, et lui trouve un réparateur compétent de ce type de chauffage à granulés, qui accepte de se déplacer en faisant 200km aller retour.

Le lendemain, le dépannage est effectué et le chauffage redémarre dans l’après midi.

Des réglages de combustion étaient nécessaires, et un élément défectueux, de contrôle électronique des fumées, avec blocage de sécurité est remplacé.

Rassuré il recommence à apprécier le confort de son nouveau chauffage mieux réglé et fonctionnant à nouveau, apparemment bien.

Mais c’est sans compter sur la malchance ou plutôt la  malfaçon de cette chaudière.

Au bout de 2 jours, le chauffage se bloque à nouveau avec les mêmes symptômes que la première fois.

c’est reparti pour un tour avec les même difficultés de communiquer, et de trouver un réparateur capable de venir en urgence.

Et toujours avec l’angoisse du froid glacial extérieur,

et l’espérance de ne pas devenir un « hibernatus n°2 »

à suivre…

histoire de congélation.

l’atelier-jardin de mino d.c

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :